Vous êtes ici

Etudes physico-chimiques des masses d'eau : un suivi à poursuivre et à étendre


Deux "Lagunes méditerranéennes"
sont présentes sur le site Natura 2000 "Embouchure de l'Argens :
- celle des Etangs de Villepey
- celle de la Base Nature de Fréjus

Ces habitats naturels sont écologiquement les plus importants. En effet, ils sont reconnus d'intérêt communautaire prioritaire à l'échelle de l'Union Européeenne, car très rares. Les études réalisées dans le cadre de l'élaboration du DOCOB ont mis en avant certaines de leurs richesses, mais pas toutes. L'idéal est de mesurer l'état de conservation de ce milieu tous les 6 ans avec, entre-autre, les données physico-chimiques. 


Lagune "Villepey"

 


Lagune "Base Nature"

Les données physico-chimique des eaux des lagunes sont obtenus par un travail de terrain. Cette opération est réalisée en interne par l'équipe du service Biodiversité (Gardes du Littoral et Animateur Natura 2000).

Le matériel utilisé, composé d'un boitier électronique et de plusieurs sondes, permet de mesurer 5 paramètres :
la salinité (en g/l)
- la conductivité (en mS/cm)
-
le taux d'oxygène dissous (en mg/l)
- le pH
- la température (en °C)


Suivi physico-chimique réalisé à l'aide du matériel scientifique

 

Ce suivi physico-chimique a pour objectif général d'aider les gestionnaires dans la mise en oeuvre de mesures de gestion nécessaires à l'amélioration et/ou à la préservation de la qualité des eaux, comme c'est le cas sur les Etangs de Villepey.
De plus, les paramètres suivis servent également à évaluer l'état de conservation de la Lagune méditerranéenne.

Cette étude des paramètres physico-chimique n'est pas seulement focalisé sur la lagunes. Elle est élargie à toutes les masses d'eau principales du site Natura 2000 Embouchure de l'Argens, à savoir : 
- le fleuve Argens
- le Reyran dans sa partie aval canalisé
- la rivière de la Grande-Garonne
- le rivière du Fournel
- le bras-mort des étangs de Villepey passant sous le pont de la RD8
- l'étang en rive gauche de l'Argens derrière la RD8

 
Reyran canalisé et Grande Garonne

 
Fournel et Argens

 
bras mort de l'étang et étang du Pont de l'Argens RD8

 

Un réseau interrégional utile d'études et de gestion

Les données récoltées sur les deux lagunes méditerranéennes servent à alimenter la base de données du Forum Interrégional des Lagunes Méditerranéennes : FIL MED. Il a pour vocation de permettre aux structures gestionnaires qui le souhaitent, de poursuivre, d'améliorer et/ou de mettre en place un suivi physico-chimique répondant à leurs besoins propres de suivi, de connaissance et de gestion des milieux lagunaires dont elles ont la gestion et la responsabilité. C'est le cas de la CAVEM et de son service Biodiversité, gestionnaire des Etangs de Villepey et structure animatrice du site Natura 2000.


En parallèle, une étude sur la qualité biologique des eaux des Etangs de Villepey dans le cadre de "A votre service, les zones humides littorales - Des écosystèmes utiles pour les territoires" avec l'évaluation des services rendus par les zones humides a été réalisé en novembre 2013 en partenariat avec Veolia Eau, le Conservatoire du Littoral et l'association Rivages de France.


Un guide technique sur l'utilité des zones humides littorales sur la qualité de l'eau, des paysages et des activités humaines lièés à la pêche et à la conchyliculture.

Un film a également été produit par Océanides fin 2013 à l'issue de cette campagne, basé sur les témoignages de techniciens et de professionnels du secteur.

 

La qualité des eaux de baignade en mer

 
Prélèvement d'eau pour analyse en laboratoire (© CAVEM)


Le suivi de l'eau sur le site Natura 2000 concerne aussi la partie marine. Ainsi, dans le cadre du suivi de la qualité des eaux de baignade, des prélèvements sont effectués de manière hebdomadaire entre fin mai et fin septembre sur les principales plages et calanques de la commune de Fréjus. L
'intégralité de la partie marine du site Natura 2000 est couvert par ce suivi entre Saint-Aygulf et Fréjus.

A raison de 20 prélèvements réalisés par l'Agence Régionale de Santé (ARS) 
via un laboratoire certifié par le Comité Français d'Accréditation (COFRAC), ce sont la bactérie Escherichia coli et les entérocoques intestinaux qui sont ciblés. Ces analyses bactériologiques mettent en évidence les sources de pollution.

Les eaux de baignade sont classées, après chaque saison balnéaire, par catégorie selon leur qualité :

 


Ce classement définitif dépend des valeurs obtenues 
pour les 2 paramètres bactériologiques mesurés lors des campagnes de prélèvements. Depuis l'année 2013, ces analyses sont plus strictes et suivent la Directive Européenne 2006/7/CE. 

Les résultats d'analyses sont conservés sur un pas de temps de 4 ans. Par conséquent, une plage peut se retrouver déclassée en accumulant des valeurs "moyennes" ou "mauvaises" sur les quatre dernières années.

Pour aller plus loin : https://baignades.sante.gouv.fr/