Vous êtes ici

Les enjeux pour Natura 2000 "Embouchure de l'Argens"


Qu'est-ce qui ressort de l'élaboration du Document d'Objectifs ?

Lors de son élaboration, le Document d'Objectifs (DOCOB) a permis de définir des objectifs de conservation du site Natura 2000. Ils résultaient de différentes analyses et d'une réflexion globale. De plus, La conservation du site se devait d'intégrer les trois axes attribués au concept de développement durable : environnemental, économique et socio-culturel.
Les objectifs associaient donc de façon harmonieuse ces fonctions territoriales.

Cependant, il faut rappeler que la Directive Habitat vise uniquement la conservation de certains habitats naturels et de certaines espèces reconnues au niveau européen comme étant d'intérêt communautaire. Le contexte local et les divers enjeux sur le site ont été discutés lors des différentes phases de concertation.

Au final, cinq objectifs de conservation des habitats et des espèces ont été retenus et classés selon leur niveau de priorité (très fort - fort - moyen)

  • Objectif de conservation n°1 (niveau de priorité : très fort)
    Maintenir les habitats et les espèces liés aux habitats halophiles (= milieux salés)

  • Objectif de conservation n°2 (niveau de priorité : très fort)
    Rétablir et préserver et les habitats littoraux (milieux dunaires et côtiers) et marins

  • Objectif de conservation n°3 (niveau de priorité fort)
    Maintenir et préserver le réseau hydrologique pour maintenir les espèces d’intérêt communautaire piscicoles et aquatiques

  • Objectif de conservation n°4 (niveau de priorité : fort)
    Maintenir les corridors écologiques au sein du site et en continuité avec les sites Natura 2000 périphériques.
    Ces corridors apparaissent essentiels au maintien et au développement de nombreuses espèces de l’annexe II et IV de la Directive Habitat et de l’annexe I de la Directive Oiseaux.

  • Objectif de conservation n°5 (niveau de priorité : moyen)
    Conserver et rétablir les populations de chiroptères (= chauve-souris)


Une fois ces objectifs de conservation retenus, il fallait définir des sous-objectifs de conservation. Ils ciblaient plus précisément un habitat ou une espèce. Voici une liste non exaustive de ces sous-objetifs de conservation :
- Maintenir et garantir la qualité des eaux,
- Maintenir un taux de salinité suffisant pour garantir le maintien des habitats halophiles,
- Préserver les populations de Cistude d’Europe,
- Maintenir une végétation naturelle sur les berges des rivières, cours d’eau et canaux,
- Conserver les haies, les alignements d’arbres, les arbres isolés favorables aux chiroptères,
- Maintenir l’intégrité des dunes face à l’érosion (éolienne, hydrique et anthropique),
etc...


Une fois les objectifs et les sous-objectifs de conservation définis, il ne restait plus qu'à évaluer les niveaux d'enjeux de conservation des habitats et des espèces existants sur le site Natura 2000 "Embouchure de l'Argens".
Définir les enjeux consistait à mettre en balance les valeurs patrimoniales du site (habitats et espèces présents) et les facteurs de perturbation (menaces ou risques) pouvant porter atteinte à leur conservation à court ou à long terme.

Ils ont été regroupés en trois catégories :
- les enjeux liés à la conservation des habitats ;
- les enjeux liés à la conservation des espèces ;
- les enjeux transversaux liés à la conservation de l'ensemble des habitats et des espèces.

L’enjeu de conservation a été évalué grâce à une matrice. Celle-ci a permis de croiser la valeur patrimoniale de chaque habitat et espèce du site à l’ensemble des risques/menaces auxquels ceux-ci sont susceptibles d’être confrontés. L’enjeu de conservation associé a été déterminé selon la typologie semi-quantitative suivante : très fort, fort, moyen, faible.


Ces tableaux d'enjeux sont présentés dans le DOCOB.