Vous êtes ici

Les espèces végétales exotiques envahissantes (EVEE) : inventaires et travaux de longue haleine...

 

Beaucoup d'espèces végétales sont présentes sont le site Natura 2000 "Embouchure de l'Argens". Même si la plupart d'entre elles sont autochtones/indigènes (= aire de répartition naturelle), d'autres, au contraire, ont été importées ; soit volontairement (par exemple à des fins horticoles, paysagères, agricoles), soit involontairement (via les semences "contaminées, les activités humaines,etc...)

 

Des espèces comme le mimosa, le yucca, le figuier de barbarie, l'herbe de la pampa, la griffe de sorcière, le chevrefeuille du Japon sont des espèces exotiques (leur aire de répartition d'origine est située dans un autre pays/continent) mais surtout très envahissantes.
Elles colonisent petit à petit les milieux naturels au détriment des espèces végétales naturelles et finissent par prendre leur place.

  
trois espèces envahissantes présentes sur le site Natura 2000 "Embouchure de l'Argens"
Yucca (Yucca gloriosa), Herbe de la Pampa (Cortaderia selloana) et Mimosa (Acacia sp.)

 

Des inventaires et une cartographique par GPS sont donc réalisés afin de déterminer les surfaces impactées par ces espèces. Le but est de les retirer avant une colonisation irréversible et des impacts négatifs sur les espaces naturels et sur la biodiversité.

Des actions d'arrachages sont possibles et réalisées dans le cadre de contrats Natura 2000 ou d'actions bénévoles lors de journées organisées (Journées Mondiales des Zones Humides, Fête de la Nature, etc...) avec un suivi des surfaces d'intervention pour éviter toute reprise. Des fiches sont remplies à chaque intervention sur une espèce afin de réaliser ce suivi dans le temps.



Une Stratégie Régionale et un plan d'actions en cours


Pour gérer cette problématique des espèces végétales exotiques envahissantes en PACA, et pour répondre à certains objectifs de la stratégie nationale pour la Biodiversité (2011-2020), la Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement (DREAL) et le Conseil Régional PACA ont mandaté les Conservatoires Botaniques Nationaux Méditerranéens de Porquerolles (CBNMed) et Alpin (CBNA). 
Leur objectif : élaborer et mettre en oeuvre, avec l'ensemble des acteurs régionaux concernés (collectivités, gestionnaires, professionnels...), une stratégie régionale relative aux espèces végétales exotiques envahissantes (EVEE). En effet, une opération d'arrachage par exemple, selon l'espèce, sera très efficace ou au contraire pas du tout. Dans la même idée, une opération qui fonctionne sur un lieu donné ne sera pas forcément efficace ailleurs et inversement. Le but étant de démontrer l'efficacité ou non des méthodes de luttes utilisées sur telle ou telle espèce.


Dans ce but, une enquête régionale a été réalisée et proposée aux acteurs et structures susceptibles d'être concernés par cette problématique. Ainsi, ce ne sont pas moins d'une centaine d'acteurs et de structures différentes qui ont répondu à ce questionnaire (gestionnaires, professionnels de l'horticulture, opérateurs locaux, etc...). Cela a permis de synthétiser l'ensemble des actions entreprises dans la région PACA sur la problématique des EVEE et d'identifier les attentes des acteurs sollicités lors de l'enquête et des groupes de travail organisés sur le sujet. 


Typologie et définitions des différentes catégories d'EVEE et EVEpotE

Au final, tous ces éléments ont permis de définir 17 objectifs (qui proposent 59 actions pour y répondre), déclinés au sein de 5 axes principaux : 
- AXE I : Améliorer et mutualiser les informations sur les EVEE et EVEpotE (potentielles)
- AXE II : Limiter l'introduction d'EVEE et EVEpotE en milieux naturels et semi-naturels et mettre en place une gestion hiérarchisée
- AXE III : Limiter l'introduction et gérer certaines EVEE et EVEpotE en milieux fortement anthropisés (= non naturels, façonnés par l'Homme)
- AXE IV : Communication, sensibilsation et formation
- AXE V : Gouvernance et animation

L'ensemble de ce travail est disponible dans le document ci-joint (.pdf 14Mo)